Rechercher

En quoi une paille va devenir notre plus bel allié pour sublimer notre voix ?




Commençons d’abord par se représenter notre larynx qui héberge les cordes vocales :


Libérer sa voix des tensions est essentielle pour la garder en forme, rayonnante, et fiable. Et pour cela, dès le départ d’un travail de la voix, il est souhaitable de répartir convenablement les forces s’exerçant sur les cordes vocales.


Nous pouvons ressentir de l’inconfort à force de parler ou de chanter, dans un contexte professionnel ou privé. C’est pourquoi il faut en prendre soin pour prévenir d’éventuels troubles de la voix (dysphonie).


« Poser la voix, c’est établir la meilleure relation possible entre la conduite du souffle phonatoire et la mise en vibration des cordes vocales » dixit Benoit Amy de la Bretèque, médecin phoniatre, dans son livre « L’équilibre et le rayonnement de la voix ».


Comme je l’ai dit plus haut d’une autre manière, on y parvient en trouvant un équilibre dans les forces qui s’exercent autour du larynx. C’est là que notre paille "magique" intervient ! C’est un excellent outil d’auto observation.


Grâce à elle nous allons découvrir rapidement un bon équilibre de notre voix, puis la développer. C’est vraiment fabuleux en plus d’être ludique et facile d’accès.


Comment ?


Nous avons besoin d’un verre d’eau à moitié rempli et d’une paille (en verre, bois, métal, bambou…ça n’a pas d’importance ouf!)


Cet exercice permet d’équilibrer la voix donc, en échauffement et récupération vocale. Empreinté aux techniques de rééducation et fréquemment utilisé par les orthophonistes. Si vous souhaitez aller plus loin je vous transmets les références de l’utilisation de la paille : en France Benoit Amy de la Bretèque, aux Etats-Unis Ingo Titze, ou encore la méthode finlandaise Lax Vox.


C'est parti pour la pratique !

  • Faire des bulles régulières sans s’arroser, 3 fois de suite et notez vos sensations

  • Quand la régularité avec les bulles est trouvée, on va ajouter un son. Un son en confort, dans vos médiums par exemple. Veillez à commencer et terminer par les bulles seules (bulles – bulles avec son – bulles)

Si vous êtes à l’aise, on peut ensuite changer de hauteur (glissades de notes graves vers les aigües et inversement) tout en vérifiant que nous n’envoyons pas plus d’air dans nos aigus par exemple.


Grâce aux bulles dans l’eau, vous pouvez voir votre débit d’air expiratoire et donc veiller à ce qu’il soit le plus régulier possible.


Combien de temps et à quelle fréquence ?


C'est un exercice qui peut se pratiquer facilement tous les jours en seulement 30 secondes. Vous allez vite sentir les bienfaits sur votre voix ! Et surtout n'oubliez pas, une bonne hydratation est essentielle.


N’hésitez pas à me partager en commentaire vos retours ou par mail suite à cette exploration pour mieux vous guider : Est-ce facile ? Plutôt compliqué ? Confortable ? Agréable ? Désagréable ?


Bien-sûr ce n'est qu'une introduction à l'utilisation de la paille que nous pratiquons chez MT Cours de chant et technique vocale !


A bientôt !