Rechercher

Le voile du palais (ou palais mou) : zone à explorer pour gagner en résonance haute !


Vous avez déjà entendu parler du voile du palais ?


Voici la définition du dictionnaire :

Le voile du palais permet de différencier les sons qui sortent par le nez (sons nasaux) des sons qui sortent uniquement par la bouche (sons oraux). Pour prononcer les sons nasaux (m/n/gn/on/an/in) : le voile du palais est baissé pour laisser l'air passer par le nez.


Où se trouve-t-il ?

Dans la prolongation de votre palais "dur", vers l'arrière. On peut le sentir avec la langue.


Je vous ai donc dessiné (oui oui c'est moi...en même temps ça se voir non? ah ah...) le fameux voile du palais relevé quand on dit un "a", un "o", un "i" sur le premier dessin.

L'air passe seulement par la bouche.


Pour le deuxième dessin, on prononce des phonèmes (éléments sonores du langage parlé) comme "an" "on" "in" et le voile du palais s'abaisse pour laisser passer l'air par le conduit nasal et buccal.

D'ailleurs pour le vérifier, vous pouvez faire le son "on" tenu quelques secondes et vous boucher le nez en même temps par intermittence. Vous entendrez bien que l'air et donc le son passe par le nez (conduit pharyngo-nasal ouvert).


Quand le voile du palais fonctionne mal, les sons oraux sont parfois transformés en sons nasaux : par exemple « papa » deviendra « mama » et « bobo » « momo ».


Que se passe-t-il quand on mange à votre avis ? (oui je m’égare…)

Le voile du palais est relevé empêchant les aliments de remonter par le nez. C’est quand même bien fait…


Bon ok mais dans le chant, à quoi ça sert de savoir son fonctionnement ?


Cela va servir à réveiller la sphère résonantielle : la résonance buccale et la résonance pharyngée. Et la résonance c’est ce que tout le monde recherche pour produire un son facile, confortable et qui se propage bien autour de vous.

Les résonateurs peuvent être définis comme toutes les cavités où l’air peut circuler au-dessus des cordes vocales.

Les articulateurs sont les organes qui permettent de changer la forme de nos résonateurs : lèvres, langue, mâchoire, voile du palais, larynx…


En alternant les sons oraux et nasaux nous travaillons donc notre résonance !


Vous pouvez choisir de nasaliser ou dénasaliser un son en fonction du style musical ou l’effet souhaité. C’est quand même super sympa ?


N’hésitez pas à me laisser vos remarques en commentaire 😊

18 vues0 commentaire